Vous êtes ici
Accueil > L'Actualité en NBA > Tim Duncan a vu son maillot retiré dans une soirée pleine d’émotions

Tim Duncan a vu son maillot retiré dans une soirée pleine d’émotions

19.12-Tim Duncan

Le numéro 21 de Tim Duncan est à côté des Gervin, Robinson, Elliott, Silas, Johnson, Bower et Moore, en haut de l’AT&T Center …

Beaucoup de personnes réunies au milieu du terrain pour rendre hommage à Timmy : son coach à l’université, ses enfants, sa famille, Bruce Bowen, Tony Parker, Manu Ginobili, David Robinson, Sean Elliott, Gregg Popovich et RC Buford.

 

« À tous ceux qui sont là, le public, les gens de San Antonio, merci. Votre amour et votre soutien me bouleversent, surtout depuis deux ans. Je l’ai ressenti et entendu de la part de mes coéquipiers, des gars avec qui j’ai toujours été, comme de gars avec qui j’ai joué un ou deux ans. C’est un amour immense de la part de tous ces gars, et ils comptent tellement pour moi. »

« Merci Pop’ d’être comme un père pour moi »

 

Ses coéquipiers de toujours et Gregg Popovich lui ont rendu hommage :

Tony Parker 19.12-Tony Parker

« C’est le seul coéquipier qui ne m’a jamais demandé de lui faire une passe. Il me regardait simplement. Et lorsque vous avez 19 ans et que vous arrivez de France, c’est très effrayant lorsqu’il vous regarde. Il n’avait pas besoin de parler. La plupart des gars sont là : « Hey, Tony, je suis démarqué. » Mais Timmy avait juste à me regarder, et j’étais du genre à me dire : « On devrait lancer un système. Si on veut que je sois le meneur de l’équipe, passons lui le ballon de suite ! » (…) Timmy, tu as toujours été l’exemple parfait à suivre. Sauf pour les fringues. ».

 

 

Manu Ginobili 19.12-Manu Ginobili

« En 2006, face aux Kings, j’ai perdu un ballon dans le Game 4 qui nous a coûtés la victoire. Je voulais disparaître. Tim m’a appelé cinq fois à l’hôtel avant finalement de m’avoir. Il m’a invité à dîner et nous avons parlé pendant des heures d’ordinateurs, de voitures, de séries TV, et d’autres choses… Il m’a remonté le moral et j’ai bien mieux dormi que je ne l’avais envisagé. C’était le type de geste qu’il faisait, et je suis sûr que tous ceux qui sont là autour de lui en ont déjà été témoins. Maintenant que j’en ai l’occasion, merci Timmy. Merci pour toutes ces années. Merci pour les quatre bagues que j’ai pu ramener à la maison. Merci de m’avoir rendu meilleur, ainsi que tous ceux avec qui tu as joué. »

Gregg Popovich

« Je ne vais même pas parler des rebonds, des points, et de toutes ces choses. Comme tout le monde l’a dit : son empathie, sa capacité à accueillir tout le monde, à être un leader dans la discrétion, mais avec dignité et gravité font de lui quelqu’un d’unique et bien au-dessus de n’importe qui que vous puissiez connaître. La chose la plus importante que je puisse dire sur lui, c’est que je peux franchement dire à ses parents, aujourd’hui décédés, que l’homme qui est là aujourd’hui est le même qu’il était lorsqu’il est arrivé ici. »

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Top